CHAÎNE LOGISTIQUE DE LA FOURRURE 

INFO SUR LA FOURRURE    

CHAÎNE LOGISTIQUE DE LA FOURRURE

 

Le commerce de la fourrure est vraiment international et repose sur les relations entre les éleveurs et
les trappeurs, les scientifiques vétérinaires et les chercheurs universitaires, les ventes aux enchères, les acheteurs, les producteurs, les apprêteurs, les teinturiers, les stylistes et les marques de mode internationales, les détaillants et les associations commerciales du monde entier.

 

Environ 85% de la fourrure proviennent de fermes d’élevage d’animaux à fourrure, et 15% proviennent d’abondantes et durables populations sauvages. Aucune espèce menacée d’extinction n’est utilisée dans le commerce de la fourrure.  

La plupart des producteurs vendent leurs peaux aux acheteurs et courtiers via des maisons de vente aux enchères. Les plus importantes sont situées en Finlande, au Danemark, en Russie, aux États-Unis et au Canada. La fourrure est triée et classée dans les maisons de vente aux enchères par des employés compétents et qualifiés. Les fourrures brutes sont envoyées aux apprêteurs et aux teinturiers où les peaux sont assouplies et conservées en utilisant diverses techniques de tannage, dont la plupart n’ont pas changé depuis des siècles. Il existe des réglementations strictes sur l’usage des produits chimiques.

 

Les peaux traitées peuvent alors être transformées en vêtements de fourrure, accessoires ou textiles de décoration. Travailler avec la fourrure est un métier : les artisans sont formés sur les techniques traditionnelles et modernes de coupe à la main, assemblage et couture de la fourrure.